Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    NUMEN

    NUMEN

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Projet de recherche NUMEN

    Intérêt des outils NUMériques pour faciliter l'ENtrée en institution des personnes âgées dépendantes

     

    Équipe : Information, Signal, Image et Sciences du Vivant

    Labellisation : aucune

    Durée : 24 mois (2018 - 2019)

    Financement : ALM

    Personnels impliqués du LARIS : Paul Richard, Fabrice Guérin

    Partenaires du projet : P. Allain, D. Le Gall, C. Jarry et J. Besnard (LPPL), C. Annweiler, G. Duval et J. Barré (Service de gériatrie du Centre Hospitalier Universitaire d'Angers)

    Contexte

    L’altération des capacités cognitives et/ou psychomotrices associée à l’âge peut induire une perte d’autonomie des personnes nécessitant une entrée en institution. Les quelques études conduites sur le sujet démontrent que la préparation à l’entrée détermine durablement le bien-être et la qualité de vie au sein de l’établissement. Cette préparation à l’entrée est notamment déterminée par l’information dont peut disposer le sujet, dans les semaines qui précèdent et suivent l’institutionnalisation.

    Objectif

    L’objectif du projet NUMEN est de favoriser l’entrée en institution des personnes âgées, en mettant à leur disposition une information individualisée au moyen d’outils numériques (vidéo 360°, réalité augmentée). Nous prévoyons d’inclure de futurs résidents d’établissements d’hébergement (EHPAD), intégrés à l’étude dans le mois précédant l’institutionnalisation (phase 1) et suivis un mois après celle-ci (phase 2).

    L’efficacité des propositions méthodologiques de ce projet sera évaluée au moyen de comparaisons statistiques inter-groupes (groupe expérimental/groupe contrôle de sujets appariés) sur les données concernant les aspects neurocognitifs, psychoaffectifs, comportementaux, de qualité de vie, de bien-être et d’estime de soi.

    Résultats attendus

    Les résultats devraient montrer un bénéfice de la méthodologie du projet sur ces processus, avec dans ce cas la possibilité d’une diffusion des outils développés à plus large échelle.