Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    OMEGA

    OMEGA

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Projet de Recherche OMEGA
    Outils MEthodologiques pour la GArantie de performance énergétique

     

    Équipe : Sûreté de Fonctionnement et aide à la Décision


    Labellisation : non


    Durée : 42 mois

     

    Financement : ANR


    Personnels impliqués du LARIS : Abdérafi Charki (MCF), David Bigaud (PR), Sylvain Verron (MCF), Téodor Tiplica (MCF)

     

    Partenaires du Projet : CSTB (pilote), ARMINES CES, COFELY AXIMA, CETE Ouest, I2M

     

     

     

    Les objectifs ambitieux de réduction des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre portés par les Grenelles de l’environnement imposent la généralisation rapide des bâtiments à hautes performances énergétiques à la fois pour le parc de bâtiments neufs et existants. Cette mutation profonde déjà engagée se traduit par le passage d’une exigence de moyens en phase de conception du bâtiment à une exigence de résultats tout au long de la vie du bâtiment. Les attentes en terme de garantie de performance énergétique sont par conséquent fortes. Il s’agit de sécuriser l’ensemble de la filière en garantissant à l’utilisateur final du bâtiment une consommation d’énergie annuelle réelle maitrisée dans des conditions normales d’utilisation du bâtiment.


    Dans ce contexte, le projet OMEGA s’intéresse à la question de la garantie des performances énergétiques réelles des bâtiments construits ou réhabilités selon des objectifs de très basse consommation énergétique.


    OMEGA propose d’apporter des outils méthodologiques innovants permettant d’appréhender, anticiper et maitriser les risques associés à la mise en place d’une garantie de performance. Et plus particulièrement d’apporter des solutions permettant d’accompagner le processus de garantie des performances depuis la phase de conception jusqu’à l’exploitation du bâtiment. En phase de conception, il s'agit de proposer des outils méthodologiques permettant, via des méthodes d'analyse de sensibilité (méthode de Sobol) et d'incertitudes (Méthode de Monte Carlo et polynômes de chaos), d’identifier les paramètres les plus influents, de formaliser la cible de la garantie de performance énergétique sur laquelle un engagement contractuel pourra être construit ainsi que le niveau de confiance associé. Le projet proposera de plus des méthodes pour prévoir la mise en place d’un plan de mesure et de vérification adapté, aussi précis que possible dans la limite du budget alloué, pour permettre le suivi des performances effectives. L’identification des paramètres les plus influents sera de plus utilisée en vue de l’enrichissement des modèles par des données expérimentales pour l’aide au suivi des performances en exploitation.


    Dans le cadre de ces travaux, des outils de simulation seront développés afin d’intégrer dans la prévision, l’impact de la future activité des usagers du bâtiment (modèles statistiques). En phase d'exploitation il s'agit de suivre les performances énergétiques effectives afin de juger de la validité de l’engagement formulé et de les maintenir dans le temps. OMEGA propose pour cela à la fois des méthodes de détection de défaut et de dérive (réseaux bayésiens et modèles physiques) permettant de distinguer les dérives de fonctionnement des équipements des dérives liées au comportement des occupants et des outils de visualisation métiers permettant de suivre de manière opérationnelle les performances en service. Ce travail s’accompagnera en particulier du développement de capteurs virtuels destinés à apprécier l’activité humaine en exploitation et le développement d’IHM (Interfaces Homme Machine) pour les occupants et les exploitants permettant d'évaluer la qualité des usages du bâtiment. Les développements scientifiques du projet seront alimentés par des retours terrains, et les méthodes seront expérimentées et évaluées sur site en situation de garantie de performance simulée.

     

    Contact : David BIGAUD - david.bigaud@univ-angers.fr