Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    SLOW REVOFIT

    Apprentissage Profond et Connaissances Structurelles pour l'analyse d'Images

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Projet de Recherche Slow Revofit

     

    Équipe :  Information, Signal, Image et Sciences du Vivant

    Labellisation : aucune

    Durée : 12 mois (2020- 2021)

    Financement : Réseau SAM (Santé, Activité physique, Métiers de l’Ingénierie et des Sciences humaines | Sarthe Anjou Mayenne)

    Personnels impliqués du LARIS : Mickaël Dinomais, Jean-Baptiste Fasquel, Anne Humeau-Heurtier

    Partenaires du projet : Sylvain Durand (EA 4334 MIP - Université du Mans), Yoann Ronzi (Centre de rééducation Les Capucins – Angers), Romain Champagne (Service de MPR - CH Laval)

    Contexte :

    L’amputation des membres inférieurs n’est pas une situation rare. Une mauvaise adaptation de la prothèse sur le membre résiduel entraîne lors de la marche des mouvements infimes «aberrants» de la prothèse et potentiellement des déformations de celle-ci et des membres impactant potentiellement la biomécanique de la marche. Ces «anomalies» ne sont pas perçues par une analyse clinique visuelle de la marche ni vidéo avec nos caméras classiques. Les très récentes caméras ultra-rapides permettent la réalisation de vidéo «slow motion» avec des ralentis extrêmes pouvant permettre une analyse plus fine des mouvements avec des applications en santé mais aussi en sport. Aucune donnée n’existant pour connaître la pertinence de ce dispositif dans l’analyse du mouvement dans les champs évoqués, nous proposons ainsi de développer l’analyse de la marche via capture par caméra ultra-rapide dans le cadre du protocole Revofit™ dont l’objectif principal est d’évaluer l’effet du dispositif Revofit™ sur la douleur de membre résiduel par rapport à l’utilisation d’une emboîture classique (sans système Revofit™). De plus, il apparaît également nécessaire de définir une méthodologie de traitement de l’image afin d’objectiver au mieux les différences dans les enregistrements, caractériser quantitativement le mouvement et faciliter la routine d’analyse.

    Objectif :

    L’objectif principal est d’analyser l’apport d’un enregistrement de la marche chez un amputé (avant/après intervention) par caméra ultra-rapide comparé à une analyse via vidéo classique et par système Gait-ride et de développer des algorithmes d’analyse d’images de ces «ultra-ralentis» pour objectiver des modifications. Les objectifs secondaires portent sur l’évaluation de l’effet du système Revofit™ par rapport à l’utilisation d’une emboîture classique en termes de :

    • douleurs et qualité de vie,
    • retentissement fonctionnel lors de la marche,
    • satisfaction du patient par rapport à l’aide technique.