Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Solifoodwaste

    Solifoodwaste

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Projet de Recherche SOLI FOOD WASTE

    Développer une filière de réduction du gaspillage alimentaire en créant de l’emploi pour les personnes en situation de handicap

     

    Équipe : Sûreté De Fonctionnement et aide à la Décision

    Labellisation : aucune

    Durée : 37 mois (01/09/2019 - 30/09/2022)

    Financement : européen

    Personnels impliqués du LARIS : Cécile Gremy-Gros, Abdessamad Kobi, Hassen Riahi

    Personnels de l'UA impliqués : Valérie Billaudeau (ESO, Polytech Angers), Nathalie Faisant (Polytech Angers), Pascal Crubleau (LAMPA, Polytech Angers), Hervé Christofol (LAMPA, Polytech Angers)

    Ressources associées : 1 doctorant (ESO) dirigé par Emmanuel Bioteau, encadré par Valérie Billaudeau et Hervé Christofol, 12 mois d'IGE, 6 stagiaires, 14 projets d'étudiants de Polytech prévus

    Autres membres du consortium : Sésame Services (ESAT, France), TRAVIE (Belgique), Pour la Solidarité (Belgique)

    Lien : https://hts-france.org/les-actions/solifoodwaste

    SoliFoodWaste, qu'est-ce que c'est ?

    SoliFoodWaste a pour objectif de porter à échelle régionale puis européenne, SoliPain et SoliFruits, deux dispositifs d’économie circulaire conçus par les équipes d’HTS et mis en œuvre par des équipes issues du secteur protégé (Établissement et Service d’Aide par le Travail).

    L’économie circulaire désigne un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources (matières premières, eau, énergie) ainsi que la production des déchets.

    Le pilote pour la région nantaise prévoit la collecte de pain, de fruits et légumes invendus, leur transformation dans une même structure puis leur revente, tout en créant des emplois durables pour les personnes en situation de handicap.


    À terme (2030), 60 structures de ce type seront déployées en France et cinq en Europe, avec un impact direct de 2075 emplois, dont 1725 pour des personnes en situation de handicap. 17% du pain et 1,5% des fruits et légumes actuellement gaspillés en France seront revalorisés.



    Les objectifs

    • Lutter contre le gaspillage alimentaire en développant une activité responsable au niveau environnemental et économisant les ressources naturelles ;
    • Lutter contre l'exclusion des personnes en situation de handicap via l'insertion par le travail ;
    • Mettre en place un procédé de collecte/redistribution en circuit court visant le zéro carbone ;
    • Sensibiliser à la réduction du gaspillage alimentaire.

    Les étapes clés du procédé

    La collecte

    Une collecte en circuit court, visant le zéro carbone, permettra dans un premier temps de récupérer 600 tonnes de pain et 500 tonnes de fruits et légumes, puis à terme de traiter 50 000 tonnes de pains invendus et 30 000 tonnes de fruits et légumes (d’ici 2030).

    La transformation

    Le pain sera transformé en pâtisseries (recettes élaborées par un chef 2 toques « Gault & Millau ») ou en aliments pour animaux. Les fruits et les légumes seront recyclés en purées de fruits, confitures et soupes.

    La distribution

    Les produits transformés seront vendus localement, sous la marque Euphrasie, dans les supermarchés, cantines, restaurants, épiceries et sur SoliShop.fr, notre boutique solidaire. Les aliments pour animaux seront vendus aux coopératives d’éleveurs et aux consommateurs privés.