Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    PVMODREL

    PVMODREL

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    Projet de Recherche PVMODREL
    PhotoVoltaic MODules RELliability

     

    Équipe : Sûreté de Fonctionnement et aide à la Décision

     

    Labellisation : non


    Durée : 12 mois

     

    Financement : OSEO


    Personnels impliqués du LARIS : Abdérafi Charki (MCF), David Bigaud (PR), Teddy Payen (Ingénieur contractuel)

     

    Partenaire du Projet : EDF

     

     

    Le projet PVMODREL consiste à mettre en place un outil permettant d'évaluer la durée de vie des modules photovoltaïques basée sur l’estimation de leur fiabilité – et donc un outil d’aide à la décision pour les fabricants, certificateurs et assureurs.


    L’énergie solaire est devenue une énergie indispensable pour une question environnementale et de développement durable. Les technologies utilisées pour la conversion de cette énergie évoluent très rapidement. La durée de vie des modules photovoltaïques reste difficile à prédire par les fabricants ou les certificateurs de ces produits, mais aussi par les laboratoires d’essais industriels.


    Étudier les mécanismes de dégradation des modules photovoltaïques permet in fine aux industriels vendeurs de pouvoir apporter des garanties de durée de vie à leurs produits. Ceci permet de donner confiance aux assureurs et aux clients (particuliers ou privés) vis-à-vis des coûts d’achat, d’installation et d’utilisation des panneaux photovoltaïques. En France, du fait de leur complexité, l’étude de la fiabilité et de la durée de vie des modules photovoltaïques n’a pas été traitée de manière approfondie et complète par les laboratoires de recherche. En revanche, à l’international, d’autres laboratoires publics ou privés travaillent depuis longtemps sur les études de vieillissement de modules photovoltaïques, tels que le National Renewable Energy Laboratory aux Etats-Unis, le Fraunhofer Institute for Solar Energy Systems en Allemagne, ou le Research Center for Photovoltaic Technologies de l’Advanced Industrial Science and Technology au Japon. Les études de vieillissement nécessitent cependant beaucoup de temps d’essais. Le but de ce projet est de fournir un outil de simulation basée sur les essais accélérés de dégradation de façon à réduire le temps et le coût des essais effectués sur les modules photovoltaïques. En accélérant les mécanismes de défaillance, il est possible de prédire la durée de vie d’un module photovoltaïque tout en réduisant donc le nombre et la durée des essais. L’outil proposé prend en compte les conditions environnementales mesurées par les instituts de météorologie et les différents modes de défaillance possibles pour une technologie de module photovoltaïque donnée.

     

     

     

    Contact : Abderafi Charki - abderafi.charki@univ-angers.fr