Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Séminaire LARIS - 12 novembre 2015

    Séminaire LARIS - 12 novembre 2015

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Séminaire LARIS - Alain OUSTALOUP

    à 16h30 en Amphi E à l'ISTIA

    Le 12 novembre 2015

    "De la diversité à des performances dynamiques inattendues"

    Résume :

    Cette présentation offre un cadre d’étude à l’introduction de la dérivée non entière.

    D’une part, ce cadre permet de résoudre un problème physique jusqu’ici insoluble, en l’occurrence le dilemme masse-amortissement en mécanique dont un équivalent est le dilemme stabilité-précision en automatique.

    D’autre part, il permet d’introduire la dérivée non entière en tant qu’outil de modélisation, notamment dans la modélisation d’une paroi poreuse puis de la relaxation de l’eau sur une telle paroi.

     Il s’avère que ce cadre trouve son essence dans une approche structurée de la diversité. Sans précédent en la matière, cette approche qui s’inspire de différentes formes de diversité d’origine biologique, conduit, sans grands développements mathématiques dans cette présentation, à des performances dynamiques (et notamment d’amortissement) insoupçonnées dans une approche " entière " de la mécanique et de l’automatique.

    Alain OUSTALOUP est professeur à l'Institut Polytechnique de Bordeaux et chercheur au laboratoire de l'Intégration du Matériau au Système (IMS), il travaille depuis 1975 sur la dérivation non entière, sa synthèse et ses applications, notamment en automatique à travers la commande CRONE et en mécanique à travers la suspension CRONE. Ses travaux sont distingués par une Médaille d'Argent du CNRS en 1997 et par le Grand Prix Lazare Carnot de l'Académie des sciences en 2011.