Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    Séminaire LARIS - 3 février 2015

    Séminaire LARIS - 3 février 2015

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    Séminaire LARIS - Mohamed Slim DHOUIBI

    à 10h00 en salle du conseil de l'ISTIA

    Le 3 février 2015

    "Optimisation des architectures des systèmes embarqués automobiles, une approche entre l’ingénierie système et la sûreté de fonctionnement."

    Résumé :

    Les systèmes embarqués dans les voitures assurent, aujourd’hui, de plus en plus de fonctionnalités critiques. Ces systèmes électroniques souffrent pourtant de l’impact des différents types de défaillances pouvant toucher leurs composants électroniques ou leurs parties logicielles. Dans le but de s’assurer que le système conçu tient bien compte de ces défaillances et de leur impact sur la sécurité des passagers, les architectes de ces systèmes se réfèrent à la norme en vigueur : ISO 26262. Ce standard a eu un impact important sur l’architecture des systèmes embarqués. Les activités de sûreté de fonctionnement ne sont plus alors simplement une activité de validation se déroulant à la fin du cycle de vie des projets. L’activité de conception doit désormais bien prendre en compte les contraintes de sécurité dès les premières étapes.

    Aujourd’hui, avec l’impact observé de la norme ISO 26262 sur le coût des solutions développées, on s’intéresse à cette problématique. Durant le séminaire, une approche visant à atteindre des architectures optimales au niveau coût tout en respectant les contraintes de sécurité sera présentée. Cette approche traite à la fois la problématique de l’allocation et la décomposition des niveaux de sécurité (ASIL) et le problème de synthèse de l‘architecture physique optimale.   

     

    Mohamed Slim DHOUIBI a eu un Diplôme d’ingénieur en avionique et systèmes embarqués et un master en informatique à l’ENSMA (École Nationale Supérieur de Mécanique et Aérotechniques). Aujourd’hui, il est en Doctorat CIFRE avec VALEO. Ses travaux de recherche se focalisent sur l’ingénierie des systèmes et la sûreté de fonctionnement. Il est encadré par Laurent Saintis et Mihaela Barreau.