Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Séminaire LARIS - 7 octobre 2014

    Séminaire LARIS - 7 octobre 2014

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Séminaire LARIS - équipe Vision du Laboratoire des Ponts et Chaussées d'Angers

    De 10h à 11h00 en salle de Réunion provisoire (1er étage - Bâtiment B) de l’ISTIA

    Le 7 octobre 2014


    "La perception du conducteur : de l’acquisition physio-réaliste à l’évaluation et la modélisation".

    V. Boucher, F. Greffier, F. Fournela, Pôle Vision, CEREMA/ DTerOuest

     

    Résumé:

    Lorsqu’une scène visuelle est explorée, notre attention et notre regard sont focalisés sur certaines régions de la scène dites saillantes. Cette attention sélective va diriger le regard vers la chose « jugée » la plus importante dans l’environnement. Les caractéristiques saillantes d’un objet reposent d’une part sur ses caractéristiques physiques (géométriques, photométriques, colorimétriques) et d’autre part sur sa pertinence et sur l’information qu’il contient en rapport avec une tâche définie. Ainsi, bien que la saillance visuelle soit un phénomène essentiellement ascendant (Bottom–Up), axés sur les caractéristiques du stimulus, elle peut également être conduite par des processus descendants de traitement (Top-Down), tels que la pensée, l’état émotionnel, les connaissances a priori.

    Depuis les années 90, les modèles d’attention visuelle se sont multipliés et complexifiés. Ces modèles peuvent être fondés sur des analogies avec le fonctionnement physiologique du système visuel et tenir compte des caractéristiques statiques dans les images: luminance, couleur et orientation et par la suite il a été proposé des modèles dynamiques permettant de calculer la saillance visuelle dans une scène dynamique.

    L’approche de modélisation nécessite d’avoir accès au signal visuel. C’est pourquoi, l’équipe Vision a  développé un système d’acquisition HDR (High Dynamic Range) s’approchant au mieux des capacités du système visuel humain. Les données issues de ce système permettent de tester différents modèles de saillance qui existent aujourd’hui et donnent de nombreuses indications sur les stratégies visuelles du conducteur.

    D’autre part, pour comparer l’efficacité des différents modèles computationnels de saillance, il est nécessaire de disposer d’une méthode objective de comparaison des résultats, c’est pourquoi, on a souvent recours à des expérimentations psycho-visuelles à base d’oculométrie (eye-tracking).

    La perception du conducteur est étudiée depuis une quinzaine d’années par l’équipe Vision d’Angers.On se propose donc lors de ce séminaire de présenter les différents travaux de l’équipe sur l’oculométrie, l’acquisition HDR (High Dynamic Range) et l’évaluation de modèles de saillance. Une partie sera consacrée aux recherches à venir afin de susciter des discussions et d’entamer de futures collaborations avec les équipes du LARIS intéressées.

     

    Boucher Vincent, Chargé de Recherche, Pôle Vision. Après une thèse en Optique Non Linéaire à l’Université d’Angers, est intégré à l’équipe Vision du Laboratoire des Ponts & Chaussées d’Angers en 2002 où il s’intéresse à l’imagerie non conventionnelle (imagerie infrarouge, polarimétrique, laser) dans les milieux turbides (brouillard, pluie). Ses travaux portent aujourd’hui sur la vision en conditions dégradées ainsi que sur la modélisation de la perception visuelle dans la tâche de conduite.

    Greffier Florian, Ingénieur, Pôle Vision. A l’issue d’un DESS IOSI à l’Université d’Angers, est intégré à l’équipe Vision du Laboratoire des Ponts & Chaussées d’Angers en 2008 pour développer des modèles de saillance attentionnelle et modéliser les éclairages de phare en situation de brouillard. Aujourd’hui, Mr Greffier est expert national concernant les éclairages publics sur chaussées et tunnels. Ses travaux portent sur l’adéquation de ces éclairages en lien avec les normes mais aussi avec les capacités de l’œil en termes d’adaptation visuelle et d’éblouissement.

    Fournela Fabrice, Technicien Supérieur, Pôle Vision. Après une Licence en Mesures Physiques à l’Université de Bordeaux, intègre l’équipe d’optique du Laboratoire des Ponts & Chaussées d’Angers en 1995 où il développe l’activité vision à travers la caractérisation optique du brouillard. Aujourd’hui expert en perception visuelle, ses travaux s’intéressent à la perception du conducteur en situation de conduite et notamment à la modélisation du champ visuel utile.