Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Soutenance de thèse de Madame Nihad AGHBALOU

    Soutenance de thèse de Madame Nihad AGHBALOU

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Soutenance de thèse de Madame Nihad AGHBALOU

    10h00 | Faculté des Sciences et Techniques | TANGER | MAROC

    Le 27 décembre 2017

    Sujet : Estimation de la performance d'une éolienne dans le temps et dans l'espace

    Directeur de thèse : Monsieur Abdérafi CHARKI

    RÉSUMÉ

    Dans le contexte lié au déploiement des énergies renouvelables, le suivi de la performance et de la fiabilité des systèmes de production d'énergie électrique constituent un axe de recherche essentiel pour concevoir et développer des outils et produits innovants afin d’anticiper les problèmes de maintenance et d’accompagner les installateurs, les exploitants et les investisseurs. Le travail de recherche en question concerne la filière « éolienne ». L'instabilité et la variabilité des conditions de fonctionnement liées notamment au vent demeurent une forte problématique quant à l'exploitation de l'énergie éolienne. La dynamique d’une éolienne soulève de nombreuses questions quant à sa parfaite adéquation avec les contraintes techniques du système électrique. Des écarts entre les performances attendues et réelles sont souvent observés et engendrent  des surcouts de production. Le travail de recherche a permis le développement de modèles d'estimation de la performance temporelle d’une éolienne, avec comme objectif d'optimiser l'appariement site géographique-éolienne. Un modèle d'extrapolation verticale non paramétrique du vent est proposé afin d'améliorer la précision des prévisions de performance. Une approche stochastique et fiabiliste tenant compte des incertitudes liées aux variables physiques est également intégrée dans les modèles d’estimation de performance. Plusieurs applications concrètes concernant deux sites d’éoliennes situés au Maroc, montrent que les modèles probabilistes développés et les résultats obtenus peuvent être utilisés pour une exploitation optimisée d’une éolienne.