Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Soutenance de thèse de Madame Paula LAKOMICKI

    Soutenance de thèse de Madame Paula LAKOMICKI

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Soutenance de thèse de Madame Paula LAKOMICKI

    10h30 | Université de Technologie de Troyes

    Le 20 décembre 2018

    Sujet : Démarche incrémentale pour qualifier la fiabilité du système de perception et de décision du véhicule autonome

    Directeur de thèse : Monsieur Antoine GRALL (Prof. à l'Université de Technologie de Troyes - UTT) et Monsieur Bruno CASTANIER

    RÉSUMÉ

    L’homologation en sécurité du véhicule autonome est primordiale pour sa mise en service opérationnelle. Ce véhicule présente la particularité d’être entièrement responsable de la sécurité de ses passagers et de son environnement. Les exigences en termes de fiabilité et de sécurité s’en trouvent accrues. Les processus classiques de qualification de la fiabilité ne permettent pas la prise en compte de conditions de fonctionnement fortement variable et possiblement pas ou mal identifiées préalablement. La recherche de la réduction du Time-To-Market rend inenvisageable une identification exhaustive des scenarios de roulage.
    La thèse aborde la question de l’élaboration d’une méthode de certification/qualification de la fiabilité du système de perception et de décision du véhicule autonome. Elle pose les bases d’une démarche itérative pour la définition des scénarios de roulage de validation mêlant simulations numériques, essais sur piste et sur route ouverte. Cette démarche repose sur une extension du concept de fiabilité. Le modèle d’évaluation est étendu pour prendre en compte à la fois les incertitudes aléatoires, liées à la variabilité intrinsèque de l’environnement et les incertitudes épistémiques, liées à la connaissance incomplète du domaine de fonctionnement et du comportement du système. Une étude des performances de la méthode sur des cas d’études a été entreprise.
    La méthode proposée constitue une aide à l’organisation des essais et à la décision. Elle permet de dégager des recommandations de bonnes pratiques et ouvre des perspectives multiples.

    Mots-clés : Fiabilité, Véhicules autonomes, Prise de décision (statistique), Itération (mathématiques), Simulation par ordinateur