Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    Soutenance de thèse de Mohamed Amine ATOUI

    Soutenance de thèse de Mohamed Amine ATOUI

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    Soutenance de thèse de Monsieur Mohamed Amine Atoui

    9h00 | ISTIA - Amphi E | 62, avenue Notre-Dame du Lac 49000 ANGERS

    Le 29 septembre 2015

    Sujet : Contributions à la détection et au diagnostic de faute dans les systèmes par réseaux Bayésiens

    Directeur de thèse : Monsieur Abdessamad KOBI


    Résumé :

    Les fautes systèmes peuvent conduire à des conséquences sérieuses pour l'humain, l'environnement et le matériel. Or, y remédier peut s'avérer coûteux voire même dangereux. Ainsi, afin d'éviter ces situations, il est devenu essentiel pour les systèmes complexes modernes de détecter et d'identifier tout changement dans leur fonctionnement nominal avant que cela ne devienne critique. De ce fait, plusieurs méthodes de détection et de diagnostic ont été proposées ou améliorées durant les dernières décennies. Parmi ces méthodes, celles présentant un fort intérêt se basent sur un outil statistique et probabiliste nommé réseau Bayésien. Toutefois, la majorité d'entre elles ne tiennent pas compte du risque de fausse alarme dans leur prise de décision. L'intérêt de cette thèse est alors d'introduire sous réseau Bayésien des limites probabilistes permettant le respect d'un niveau de signification considéré. Plus exactement, nous proposons une modélisation des statistiques quadratiques et les limites leur correspondant sur réseau Bayésien. Ceci nous permet de généraliser sous réseau Bayésien des schémas de détection de fautes comme par exemple ceux basés sur l'analyse en composantes principale. Cette modélisation nous permet également de proposer une famille de réseaux Bayésiens permettant de faire de la détection et du diagnostic de façon simultanée, tout en tenant compte d'un rejet de distance. Enfin, nous proposons un cadre probabiliste permettant d'unifier les différents réseaux Bayésiens pouvant être utilisés pour la détection ou le diagnostic de fautes.