Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Soutenance de thèse de Monsieur Achraf COHEN

    Soutenance de thèse de Monsieur Achraf COHEN

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Soutenance de thèse de Monsieur Achraf COHEN

    13h30 | ISTIA | AMPHI E | 62, avenue Notre-Dame du Lac | ANGERS

    Le 2 décembre 2015

    Sujet : Détection et diagnostic des fautes dans des systèmes complexes par approches multi-échelle

    Directeur de thèse : Monsieur Abdessamad KOBI


    Résumé :

    La surveillance des processus est un challenge quotidien pour de nombreuses entreprises, dont l’objectif est de piloter et maîtriser leurs systèmes. Les travaux de cette thèse portent sur la surveillance des systèmes par approches multi-échelle, notamment la combinaison de l’analyse par ondelettes et les approches statistiques de contrôle. Un cadre général de l’utilisation des coefficients d’ondelettes comme un outil de surveillance et non pas de traitement de données a été proposé. Ainsi, la distribution statistique des coefficients d’ondelettes (approximations et détails) dans le cadre de l’analyse multi-résolution a été établie de manière théorique. Dans ces travaux de recherche, les coefficients d’ondelettes sont utilisés dans le contexte de la maîtrise statistique des processus. De ce fait, de nouveaux outils de détection et diagnostic de fautes ont été développés, notamment des cartes de contrôle pour la détection de changement de moyenne  (AJ, OWave, BiWave-T2 et BiWave-MEWMA), la détection de changement de variance (DeWave) et la détection de changement de moyenne et variance (le schéma AJ - DeWave). En outre de certaines équivalences entre les techniques de contrôle statistique et les transformées en ondelettes, nous avons proposé une méthode -CoWave- afin d’estimer l’instant de changement de moyenne (Isolation de la faute). La technique CoWave est équivalente à l’estimateur de maximum de vraisemblance. Nous avons également mis en exergue les caractéristiques statistiques des coefficients d’ondelettes dans les cas d’observations autocorrélées et non-Gaussiennes.