Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    Soutenance de thèse de Monsieur Aurélien FROGER

    Soutenance de thèse de Monsieur Aurélien FROGER

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    Soutenance de thèse de Monsieur Aurélien FROGER

    10h30 | Université Catholique de l'Ouest | Bâtiment Volney | Amphi Bonadio

    Le 14 décembre 2016

    Sujet : Planification de la maintenance d’équipements de production d’électricité : une attention particulière portée sur un problème de l’industrie éolienne terrestre

    Directeur de thèse : Monsieur Eric PINSON

    RÉSUMÉ

    L'optimisation de la planification de la maintenance des équipements de production d'électricité est une question importante pour éviter des temps d'arrêt inutiles et des coûts opérationnels excessifs. Dans cette thèse, nous présentons une classification multidimensionnelle des études de Recherche Opérationnelle portant sur ce sujet. Le secteur des énergies renouvelables étant en pleine expansion, nous présentons et discutons ensuite d'un problème de maintenance de parcs éoliens terrestres. Le problème est traité sur un horizon à court terme et l'objectif est de construire un planning de maintenance qui maximise le revenu lié à production d'électricité des éoliennes tout en prenant en compte des prévisions de vent et en gérant l'affectation de techniciens. Nous présentons plusieurs modélisations du problème basées sur la programmation linéaire. Nous décrivons aussi une recherche à grands voisinages basée sur la programmation par contraintes. Cette méthode heuristique donne des résultats probants. Nous résolvons ensuite le problème avec une approche exacte basée sur une décomposition du problème. Dans cette méthode, nous construisons successivement des plannings de maintenance optimisés et rejetons, à l'aide de coupes spécifiques, ceux pour lesquels la disponibilité des techniciens est insuffisante. Les résultats suggèrent que cette méthode est la mieux adaptée pour ce problème. Enfin, pour prendre en compte l'incertitude inhérente à la prévision de vitesses de vent, nous proposons une approche robuste dans laquelle nous prenons des décisions garantissant la réalisabilité du planning de maintenance et le meilleur revenu pour les pires scénarios de vent.