Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Soutenance de thèse de Monsieur Sékou KANGOYE

    Soutenance de thèse de Monsieur Sékou KANGOYE

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Soutenance de thèse de Monsieur Sékou KANGOYE

    10h00 | ISTIA | AMPHI E | 62, avenue Notre-Dame du Lac | ANGERS

    Le 27 juin 2016

    Sujet : Élaboration d’une approche de vérification et de validation de logiciel embarqué automobile, basée sur la génération automatique de cas de test

    Directeur de thèse : Madame Mihaela BARREAU

     

    Résumé :

    Un système embarqué est un système électronique et informatique autonome dédié à une tâche précise. Dans le secteur de l’automobile, le nombre de systèmes embarqués dans les voitures a considérablement augmenté au cours de ces dernières années et va certainement continuer à augmenter. Ces systèmes sont dédiés entre autres, à la sécurité, au confort de conduite, et à l’assistance à la conduite. Cette croissance des systèmes est associée avec une croissance en taille des logiciels qui les contrôlent. En conséquence, leur gestion (système et logiciel) devient de plus en plus complexe et problématique. Par ailleurs, la concurrence dans le secteur automobile est très féroce et les temps de mise sur le marché sont de plus en plus courts. Ainsi, pour garantir le bon fonctionnement des systèmes en général et du logiciel en particulier, étant donné leur complexité, et aussi les délais courts de mise sur le marché des produits automobiles, de nouvelles méthodes de développement doivent être considérées. Ainsi, de nombreuses méthodes de développement, incluant de nouveaux standards (de développement) et approches automatiques ont émergé au cours de ces dernières années. Dans le cas particulier de la vérification et validation de logiciel, une des activités critiques qui a connu une avancée significative est la génération de cas de test, avec l’avènement d’approches automatiques. Malgré cela, ces approches peinent souvent à s’imposer en milieu industriel. Une des raisons est que celles-ci sont souvent peu adaptées ou peu utilisées dans un contexte industriel.

    Dans ce contexte, cette thèse vise à proposer une approche de vérification et de validation de logiciels embarqués, basée sur la génération automatique de cas de test. Pour cela, nous avons mis en place une approche permettant de représenter sous forme de modèles abstraits les spécifications d’un logiciel, puis de générer à partir de ces modèles un ensemble de cas de test en considérant en particulier le critère de couverture MC/DC.